Couper ses légumes à l’avance avec le “Batch Cooking”

Adoptez le batch cooking pour gagner du temps et mieux manger

Le batch cooking repose sur le principe d’entamer la préparation de tous les dîners de la semaine à l’avance en y consacrant deux heures. Loin de l’idée de consommer le même repas chaque soir, il s’agit plutôt de prendre de l’avance sur les bases des recettes. Si une bonne organisation s’avère primordiale, de bons outils sont également nécessaires.

Qu’est-ce que le batch cooking ?

Cette méthode vise à optimiser son temps et son budget tout en mangeant correctement. En effet, une mauvaise gestion des denrées entraîne du gaspillage et s’accompagne souvent d’une alimentation déséquilibrée. Le tout revient également plus cher qu’une bonne coordination générale.
Le batch cooking consiste à préparer en même temps des bases qu’il suffira d’assembler pour différents repas. Aussi, pour appliquer cette méthode, il est indispensable de s’organiser et d’anticiper ses achats et ses menus. Savoir ce que l’on mangera chaque soir aide à gérer les stocks et à faire des courses raisonnées qui répondent à des besoins précis. Cette étape franchie, deux heures en cuisine après les courses suffisent pour avancer dans la confection des plats et être soulagé en semaine.

Découper les légumes en avance, les cuire et les conserver

Afin de bénéficier de tous les nutriments des légumes, mieux vaut se fournir en circuit court et profiter des produits de saison. Des menus de batch cooking permettent de trouver l’inspiration. Une liste des ingrédients pour la semaine aide à mieux gérer le temps. Quand un aliment de base revient dans plusieurs recettes, toutes les découpes peuvent être effectuées ensemble. Si une partie des aliments est cuisinée pendant la séance pour un plat précis, le reste sera gardé et sera servi plus tard.
Les légumes découpés crus, que cela soit en julienne, mirepoix ou brunoise se conservent plusieurs jours. Il suffit de les maintenir à l’abri de l’air et de la lumière. Par exemple, les carottes et les poireaux détaillés se gardent très bien dans de l’eau et au frigo. Les légumes, céréales et féculents peuvent aussi être cuits en avance et attendre au frais. Le goût des aliments ne se dénature absolument pas.

Bien s’équiper pour bien commencer sa séance de batch cooking

Coupe frite professionnel Des outils adaptés et fonctionnels sont incontournables pour gagner du temps. Dégager le plan de travail, disposer de suffisamment de vaisselle propre et de boîtes de rangement permet de cuisiner efficacement et de stocker les denrées préparées sans attendre.
Investir dans de bons couteaux et dans une batterie de cuisine de qualité évite de perdre du temps pour la découpe et le nettoyage des ustensiles. Les magasins spécialisés proposent de nombreux coupe-légumes très efficaces comme le coupe-frite qui détaille une pomme de terre en un rien de temps. Le coupe-tomates tranche de belles rondelles pour vos salades et vos tartes.

Le batch cooking rationalise le temps en cuisine et redonne goût au fait maison. De plus, ce concept s’adapte à tous les régimes alimentaires. Il faut seulement respecter la durée de conservation des aliments et consommer la viande dans les 2 jours qui suivent l’achat. Les céréales et les légumes cuits se conservent entre 3 et 4 jours au frais. Les gratins végétariens, soupes et légumes frais tiennent toute la semaine. De quoi s’avancer pour mieux manger.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut